Energies et environnement

Climat : La production mondiale de lait plus efficace

Avec une hausse de la production, les émissions de gaz à effet de serre ont augmenté mais l’exploitation laitière  est devenue plus efficace.

Les émissions de gaz à effet de serre des exploitations laitières ont augmenté de 18 % au niveau mondial entre 2005 et 2015 du fait d’une hausse sensible de la production (+30 %), estiment la FAO et la Dairy Platform dans un rapport sur « Le changement climatique et l’élevage laitier mondial ». Sur la période considérée, le cheptel a progressé de 11 % et le rendement laitier de 15 % en moyenne. Si le secteur n’avait pas amélioré son mode de production, ses émissions auraient augmenté de 38 %, souligne le document. En fait, leur intensité par kg de lait a baissé de quelque 11 % entre 2005 et 2015.

Cette baisse de l’intensité des émissions de gaz à effet de serre du secteur laitier est enregistrée dans toutes les régions du monde, reflétant l’amélioration continue de l’efficacité sur l’exploitation obtenue grâce à une meilleure productivité animale et une meilleure gestion. Avec, cependant, de « nettes différences » selon les régions.
Les éleveurs laitiers sont donc déjà une partie de la solution pour limiter le changement climatique, mais il est urgent d’accélérer et renforcer la réponse du secteur pour éviter les « points de basculement du climat », avertissent les auteurs. Parallèlement au développement de la recherche, ils recommandent trois axes d’action : poursuivre l’amélioration de l’efficacité du secteur, capturer et séquestrer le carbone, mieux intégrer la production de lait dans l’économie circulaire.

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer