CulturesSur abonnement

Optimiser les opérations de fauche

Au printemps, toutes les semaines, jusqu’à mi-juillet, la récolte du fourrage requiert du temps de travail. Un phénomène amplifié avec plus de luzerne dans la rotation. Au Gaec du Vieil Argouet, à Le Bodéo (22), deux périodes sont exigeantes en main-d’œuvre : les mises bas, suivies de la mise à la reproduction du troupeau de…

Cet article est réservé aux abonnés numériques.
Pour lire la suite…
Connectez-vous ou Abonnez-vous

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer