ÉlevageMorbihanSur abonnement

Du lait à la collecte d’algues

Didier Launay exploite 200 hectares sur Sarzeau, en conventionnel. Il a cessé la production laitière sur un site voisin d’une cinquantaine d’hectares, en location. « Je me suis séparé du site laitier (340 000 litres à produire) car je n’avais pas la possibilité d’investir, n’étant pas propriétaire. J’avais aussi un coût de production élevé, dans une…

Cet article est réservé aux abonnés numériques.
Pour lire la suite…
Connectez-vous ou Abonnez-vous

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer