En bref

Grand débat : Didier Guillaume favorable à une “place spécifique” pour l’agriculture

A l’occasion de la présentation, le 15 janvier, de l’édition 2019 du Salon de l’agriculture (23 février au 3 mars), le ministre de l’Agriculture s’est déclaré «favorable à une place spécifique de l’agriculture» dans le Grand débat, lancé par le président de la République le 13 janvier et qui se déroulera jusqu’au 15 mars prochain. Interrogé par Agra presse, Didier Guillaume est favorable à une place spécifique car «l’agriculture est consubstantielle de la ruralité, mais nous n’allons pas refaire la politique agricole dans ce débat».

«Cette année, ce sera la salon du Grand débat», a-t-il par ailleurs déclaré. Le ministre a prévu de s’exprimer lui-même sur le thème de l’agriculture dans le cadre de ce Grand débat, a-t-il annoncé. «Mais aucune frange ne pourra imposer quelque chose au reste de la société», a-t-il prévenu, semblant faire allusion à la fois aux Gilets jaunes et aux attaques de militants vegans. Le ministre a par ailleurs annoncé un «thème» pour sa présence sur le salon: «Ensemble contre l’agri-bashing, et je mettra en avant tout ce qui se fait de positif en agriculture».

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer