En bref

Didier Guillaume veut aller vers une assurance récolte «obligatoire ou en tous cas généralisée»

«J’ai fait la proposition aux organisations professionnelles agricoles, aux chambres d’agricultures mais également à Groupama, à la MSA et au secteur bancaire de travailler sur une véritable assurance récolte», a indiqué le ministre de l’Agriculture Didier Guillaume devant le Sénat le 20 juin. Il a également associé à cette réflexion «les parlementaires qui devront vraisemblablement le faire dans le cadre d’un texte» afin «qu’une assurance récolte obligatoire ou en tous cas une assurance récolte généralisée soit mise en place». Le ministre considère que le système de l’assurance récolte «n’est plus à la hauteur de la situation»: «Aujourd’hui […] soit les agriculteurs n’ont pas les moyens de s’assurer, soit les risques ne sont pas assurables, car par exemple les calamités de grêles sur vergers, ce n’est pas assurable».

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer