MorbihanPolitique et SyndicalismeSur abonnement

Financer “l’émergence” en faveur de la transmission des exploitations

Alors que le renouvellement des générations est un défi immense, Emmanuelle Billard, de la Confédération paysanne, s’offusque que Vivéa ne finance plus « l’émergence », un dispositif taillé pour accompagner les nouveaux publics à l’installation. Emmanuelle Billard représente la Confédération paysanne au Comité régional Vivéa Bretagne depuis 6 ans. Assidue et impliquée, l’agricultrice de Laurenan…

Cet article est réservé aux abonnés numériques.
Pour lire la suite…
Connectez-vous ou Abonnez-vous

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer