MorbihanPolitique et SyndicalismeSur abonnement

Financer « l’émergence » en faveur de la transmission des exploitations

Alors que le renouvellement des générations est un défi immense, Emmanuelle Billard, de la Confédération paysanne, s’offusque que Vivéa ne finance plus « l’émergence », un dispositif taillé pour accompagner les nouveaux publics à l’installation. Emmanuelle Billard représente la Confédération paysanne au Comité régional Vivéa Bretagne depuis 6 ans. Assidue et impliquée, l’agricultrice de Laurenan…

Cet article est réservé aux abonnés numériques.
Pour lire la suite…
Connectez-vous ou Abonnez-vous

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer