Élevage

Jours de pâturage par an

Conseil de saison

Le nombre de jours de pâturage par an (JPP/ha/an) permet d’évaluer le niveau d’intensité de son système de pâturage au travers d’un indicateur. Tous les éleveurs laitiers devront le calculer pour les surfaces pâturées par les vaches et faire figurer cet indicateur dans le cahier d’enregistrement des pratiques lors de la clôture de la campagne 2018-2019. Le calcul est simple.

• Exemple pour une parcelle de 5 ha pâturée par les laitières :
• 50 vaches présentes 58 jours sur la parcelle, 20 heures/jour (moins 4 heures pour la traite)
• Temps de pâturage : 58 jours x 50 VL x 1,05 UGB/5 ha= 609 jours
• Correctif lié au temps journalier passé (traite) : 609 jours x 20/24 h = 507 jours.

L’indicateur UGBJPP pour cette parcelle est de 507 jours.
Ce calcul permet de vérifier s’il y a surpâturage des parcelles. Si le rendement de la parcelle moyen est 8 000 kg de matière sèche, le nombre de rations théoriques disponibles par ha et par an est de 8 000/12 = 666. C’est le seuil JPP à ne pas dépasser, appelé seuil critique. S’il y a dépassement du seuil critique, on estime que le chargement est trop élevé et que les risques de lessivage peuvent être de 60 à plus de 100 kg N/ha/an.
L’arrêté Gren prévoit que si le résultat du calcul est supérieur au plafond de 900 jours de présence de pâturage, dans l’année qui suit, l’exploitant devra réaliser un diagnostic et élaborer un plan d’action, visant à revenir sous le plafond, puis, à respecter le seuil critique. Ces documents seront tenus à disposition de l’Administration.

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer