En bref

Changement climatique : la géo-ingénierie ne protégerait pas les rendements agricoles

Dans une étude parue le 9 août dans la revue scientifique Nature, des chercheurs américains battent en brèche l’idée que la géo-ingénierie pourrait protéger les rendements agricoles des effets négatifs du changement climatique. Le terme de géo-ingénierie regroupe un ensemble de techniques de modification du climat. L’étude démontre que les techniques les plus souvent mises en avant, regroupées sous le terme SRM, auraient finalement un effet nul sur l’agriculture. Ces techniques consistent à «refroidir» la planète en introduisant dans la stratosphère des particules qui reflètent la lumière du soleil. Mais les chercheurs américains ont calculé que les effets négatifs pour l’agriculture de ces techniques (ex. perte du luminosité) annulent leurs effets positifs (ex. atténuation des hausses de température).

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer