Sur abonnement

Les prairies naturelles ouvrent les portes au pâturage

Élisabeth et Pascal Beuzit sont à la tête d’un élevage simple mais économiquement performant. La force de la ferme réside dans l’accès des animaux au pâturage et dans la réouverture de zones humides. Avec 11 ha de maïs ensilage et céréales, le système d’élevage mis en place par Pascal et Elisabeth Beuzit, installés à Plouigneau,…

Cet article est réservé aux abonnés numériques.
Pour lire la suite…
Connectez-vous ou Abonnez-vous

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer