Energies et environnement

Du rab de durable, et pas qu’à la cantine

Organisée chaque année du 30 mai au 5 juin, la semaine européenne du développement durable contribue à sensibiliser les citoyens aux objectifs fixés par les Etats membres des Nations unies afin d’éradiquer la pauvreté, de protéger la planète et de garantir la prospérité de tous. Exemples de déclinaison concrète en Bretagne.

À l’occasion de la semaine européenne du développement durable, un peu partout en France, une grande variété d’événements (conférences, expositions, films, visites…) était proposée au public. Objectifs : faire découvrir les initiatives territoriales tournées vers le développement durable et la transition écologique ainsi que les acteurs impliqués dans l’amélioration du cadre de vie. Pour donner le coup d’envoi de cette édition 2018, la Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement de Bretagne organisait, le 29 mai, une journée exceptionnelle aux Champs Libres, à Rennes. Au programme : une table ronde sur le thème « La mer, un territoire d’avenir » suivie d’ateliers consacrés à des sujets tels que le changement climatique, la qualité de l’air, la mobilité… En clôture de cette journée, s’est déroulée la cérémonie de remise des Trophées bretons du développement durable.

Lors du forum organisé dans les locaux d’Arkéa, Sophie Jézéquel, agricultrice à Lennon (29), a présenté la démarche Breizh Agri Food  qui associe Agriculteurs de Bretagne, la Chambre d’agriculture, Produit  en Bretagne, Interbev et Nutrinoë.
Lors du forum organisé dans les locaux d’Arkéa, Sophie Jézéquel, agricultrice à Lennon (29), a présenté la démarche Breizh Agri Food qui associe Agriculteurs de Bretagne, la Chambre d’agriculture, Produit en Bretagne, Interbev et Nutrinoë.

Un palmarès à la saveur particulière

Cette douzième édition de la manifestation, dont Arkéa était partenaire, a récompensé des porteurs d’actions innovantes en faveur de l’environnement et du développement durable. Dans la catégorie associations, c’est le projet de production légumière biologique « Les champs gourmands », à Léhon (22), qui s’impose, tandis que l’objèterie, déchèterie de nouvelle génération portée par Lannion Trégor communauté (22), remporte le prix chez les acteurs publics. Parmi les établissements d’enseignement, le collège Beaumanoir, à Ploërmel (56), est couronné pour ses actions visant à sensibiliser les élèves au gaspillage alimentaire et à la consommation responsable. Avec ses peintures biosourcées à base d’algues, la société bretilienne Algo Paint décroche, elle, le prix de la très disputée catégorie entreprises.

Enfin, le coup de cœur du jury va à l’Ara Hôtel, de Landerneau. Détenteur de l’éco-label européen 2018, certification qui valorise les démarches en pointe en matière d’environnement, cet établissement emploie 80 % de travailleurs handicapés et accueille des personnes en situation de handicap qui se forment aux métiers de l’hôtellerie. Pour Anne-Katell Quentric, responsable de la RSE au sein d’Arkéa et Ange Prioul, président de la commission Développement responsable du Crédit Mutuel de Bretagne, ce palmarès 2018 avait une saveur toute particulière. En effet, le groupe coopératif et mutualiste a investi, fin 2017, via son fonds d’innovation sociétale « We positive invest », quelque 500 000 euros dans l’entreprise Algo Paint. Et il figure, par ailleurs, parmi les actionnaires de la société coopérative d’intérêt collectif qui, avec la création de l’Ara Hôtel, a donné une nouvelle vie à cet équipement autrefois propriété d’Arkéa sous l’enseigne Brit Hôtel.

Le terroir au menu L’ancrage territorial, Arkéa en a fait sa marque de fabrique depuis de nombreuses années. Une orientation d’ailleurs perceptible dans les repas proposés par ses différents restaurants d’entreprise brestois à l’occasion de la semaine du développement durable. Au menu ? Melon charentais, saucisse bretonne au sarrasin, cantal et poêlée de fraises à la crème fouettée… Bref, le meilleur de la Bretagne, du Sud-Ouest et du Massif central réunis le temps d’un déjeuner. Une fois rassasiés, les salariés étaient invités à participer au forum « Nos territoires de demain » organisé dans les locaux de la cafétéria du siège. L’occasion de découvrir de nouvelles manières d’imaginer le futur et les relations à l’échelle des territoires. À l’instar de Breizh Agri Food, démarche collective fédérant Agriculteurs de Bretagne, la Chambre d’agriculture, Produit en Bretagne, Interbev et Nutrinoë, qui vise à faire connaître le savoir-faire et l’excellence des productions locales. Sur les stands, il fut aussi question d’économie positive, de placements vertueux, de financement participatif et de logiciels libres… Décidément, le développement durable a de l’avenir !

Jean-Yves Nicolas

Source
CMB
Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer