Politique et Syndicalisme

Qui va payer le Plan bio ?

Le ministère de l’Agriculture vient de confirmer, le 5 avril, un budget de 1,1 milliard d’euros sur la période 2018-2022 pour le prochain Plan ambition bio, soit 220 millions d’euros par an (crédits européens et nationaux). Le Gouvernement confirme par ailleurs l’objectif de 15 % de surface agricole utile d’ici 2022.

La Fédération nationale des agriculteurs bio (Fnab) a réagi positivement à cette annonce. Cependant, elle s’interroge sur l’origine des montants Feader annoncés (630 M€ sur cinq ans), alors qu’il n’en resterait, selon elle, que 40 M€ pour la bio d’ici 2020. Un transfert d’environ 650 millions d’euros du premier pilier de la Pac (aides directes à la production) vers le second avait été annoncé en juillet dernier pour la fin de programmation (jusqu’en 2020), qui devait financer à la fois l’ICHN, l’assurance récolte, les MAEC et la bio. « Nous voulons savoir si c’est bien cet argent qui sera attribué en totalité à la bio », demande la Fnab. La FNSEA dénonce elle aussi cette « opacité » des efforts budgétaires annoncés et « l’inadéquation de la période annoncée pour ce plan (2018-2022) avec l’actuelle programmation Pac qui se termine en 2020 ».

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer