En bref

Porc : léger sursaut de la production française attendu en 2018

Compte tenu des effectifs porcins recensés en novembre, le ministère de l’Agriculture prévoit, dans une note parue le 19 mars, que la production porcine française connaîtra une hausse de 1% (en têtes) sur 2018, une évolution à rebours de la tendance baissière suivie depuis le début des années 2000. En effet, en novembre, le cheptel porcin français compte 13,1 millions de porcs, soit une hausse de 2,4% sur un an. Dans le détail, cela est essentiellement le fait du nombre de porcs à l’engraissement (+5,9%) qui ne retrouve toutefois pas son niveau de 2015. Le cheptel de femelles reproductrices est, lui, «globalement stable» ; cela constitue toutefois un «répit» commente le ministère, «après une décapitalisation continue depuis 2000».

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer