En bref

Peste porcine : biosécurité renforcée en France, après deux cas en dehors de la zone tampon

Le ministre de l’agriculture français Didier Guillaume a annoncé, par un communiqué le 14 janvier, le renforcement de la biosécurité à la frontière franco-belge, après que son homologue wallon a confirmé deux cas positifs de peste porcine africaine (PPA), retrouvés le 8 janvier à environ un kilomètre de la frontière. Alors que jusqu’ici les cas positifs avaient été contenus dans la zone dite tampon, les deux derniers ont été retrouvés plus à l’ouest, au delà de cette zone dont les contours ont été révisés par les autorités belges. En conséquence, en France, une «zone blanche» est mise en place à la frontière, où il sera procédé «très rapidement» à un «dépeuplement des sangliers», annonce le ministre. Cette zone sera «délimitée par une clôture dont la mise en place débutera dans les prochains jours».

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer