En bref

Porc : le commerce désorganisé, la France résiste mieux que l’Allemagne (MPB)

A l’issue de ses deux cotations de la semaine, le Marché du porc breton (MPB) accuse le 9 mars une baisse de 1,7 centime d’euro le kilo, pour atteindre 1,552 euro le kilo (base 56 TMP). «Beaucoup d’incertitude plane sur le marché porcin. Le commerce est totalement désorganisé», constate le marché de référence. «Le commerce européen subit de plein fouet cette épidémie du coronavirus avec des réductions d’activité et des annulations de commandes», note encore le MPB. L’Allemagne est particulièrement touchée avec «une nouvelle baisse de 7 cents de la référence allemande», après des chutes «jusqu’à 9 cents pour certains abattoirs» la semaine dernière. Moins dépendant de l’export que ses concurrents européens, le marché français est habituellement moins réactif, à la hausse comme à la baisse.

Mots-clés

Peut vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer