Politique et Syndicalisme

La bio demande le soutien de la Région

Plus de 200 agriculteurs et représentants de la filière bio étaient rassemblés à Rennes le 8 novembre. « Alors que l’État s’est désengagé de l’aide au maintien en bio, nous demandons aux autorités régionales de trouver des solutions pour conserver la dynamique », déclare Julien Sauvée, vice-président de la Frab. « Aujourd’hui, la bio occupe 7 % de la SAU en Bretagne, et cumule 10 % de l’emploi sur les fermes et 13 % dans l’agroalimentaire. »

Sur l’exploitation de Guillaume Aveline à Goven, les aides au maintien en bio représentent 10 000 € sur près de 40 000 € d’aides Pac. « Leur retrait mettrait en difficulté les investissements et l’emploi sur la ferme. Je serai peut-être obligé d’augmenter mes prix de vente… », témoigne-t-il. Les producteurs demandent aussi « une activation de la rémunération des services environnementaux annoncée par Emmanuel Macron en faveur de la bio. »

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer