En bref

Le nouveau service d’Interbev relie l’éleveur à l’abattoir

A l’occasion du SPACE, Interbev présente sur son stand un nouveau service aux éleveurs bovins, disponible depuis le 1er septembre 2017, leur permettant de consulter les données sanitaires de leurs animaux en lien avec les saisies sur les carcasses en abattoir.

Pour rappel, lorsqu’une pièce de viande est saisie en abattoir pour motif sanitaire imputable à l’éleveur, un accord interprofessionnel1 prévoit que la viande saisie soit déduite du prix de l’animal.

Depuis 2015, à la demande de la Direction Générale de l’Alimentation (DGAl), les services vétérinaires en abattoir sont tenus d’enregistrer informatiquement les saisies de viandes faites suite à l’inspection vétérinaire de la carcasse. Ces informations présentent un intérêt majeur pour l’éleveur qui peut désormais y avoir accès en se connectant à ce nouveau service. En effet, si ce dernier est informé des lésions relevées sur les carcasses de ses bovins, il peut adapter son itinéraire technique pour éviter la réapparition des anomalies.

L’objectif de ce nouveau dispositif est double : contribuer d’une part, à une meilleure maitrise sanitaire des troupeaux et, dès lors que ce dispositif sera généralisé aux saisies d’abats, permettre d’autre part une meilleure valorisation du 5e quartier en limitant le nombre de saisies à l’avenir.

Un service pédagogique et simple d’utilisation

La DGAl a collaboré avec INTERBEV et NORMABEV pour développer l’outil informatique permettant à l’éleveur d’avoir accès aux données sanitaires. Dorénavant, ce dernier peut prendre connaissance des saisies prélevées sur les carcasses de ses animaux en se connectant sur le portail de son Comité Régional INTERBEV, sur lequel il consulte habituellement ses données d’abattage.

En disposant des données d’abattage et de saisie sur un même portail, l’éleveur peut facilement constater le poids et le classement de ses animaux mais aussi les éventuelles observations des services vétérinaires.

Ainsi, la gravité de la saisie est facilement identifiable par une échelle de couleur. L’éleveur peut ensuite approfondir l’analyse en consultant une fiche pédagogique décrivant la lésion, mettant en évidence des facteurs favorisant son apparition. Les mesures à prendre en termes de conduite d’élevage pour éviter sa réapparition sont également expliquées.

Informations  pratiques

Pour consulter les données d’abattage et les données de saisie de son élevage, l’éleveur doit se rapprocher de son Comité régional INTERBEV pour récupérer ses identifiants et codes d’accès s’il n’est pas encore inscrit. Les coordonnées des Comités Régionaux INTERBEV sont disponibles sur www.interbev.fr.

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer