Cultures

Colza : surveiller les limaces

Le risque limaces est à prendre en compte sur les colzas en ce début de campagne. Sur une parcelle à risque, si une pluie est annoncée alors que le colza n’est pas encore levé ou très peu développé (stade cotylédons), il est conseillé d’intervenir plutôt en début de période pluvieuse. Ceci permet d’obtenir la meilleure efficacité et de préserver les plantules, malgré le risque de délitement des granulés.

Si entre-temps, le colza a atteint le stade “cotylédons déployés – une feuille”, alors la décision pourra être liée à l’intensité des premiers dégâts observés par la suite, l’action des limaces à ce stade pouvant être maîtrisée par un traitement anti-limaces. Cependant, attention : en cas d’attaque à la levée, il est souvent trop tard pour intervenir, les dégâts déjà subis étant majoritairement irréversibles.

Un nouvel épandage d’anti-limaces peut s’avérer nécessaire sur les parcelles fortement infestées. La persistance des produits épandus est faible (environ 5-6 jours) et les efficacités obtenues rarement totales.
Regarder si les limaces sont actives sur le sol humide en surface, avant qu’il ne fasse trop jour. Le piégeage est la solution la plus efficace. Il suffit de disposer un abri sur la surface du sol (carton plastifié, tuile, soucoupe plastique, planche, etc.) ou, mieux, un véritable piège à limaces. À partir de 3 à 4 feuilles, on estime que la surveillance et la protection ne sont plus nécessaires.

Source
Terres Inovia
Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer