Politique et Syndicalisme

Les organisations agricoles planchent sur la Pac post-2020

Les organisations et coopératives agricoles de l’UE préparent leur position commune en vue des négociations sur la prochaine Pac qui sera mise sur les rails après 2020, ou un peu plus tard.

L’objectif des négociations sur la Pac post-2020 doit être l’amélioration des mesures actuelles plutôt qu’un profond changement majeur, estiment les organisations majoritaires et coopératives agricoles de l’UE représentées à Bruxelles par le Copa-Cogeca. Tout en estimant que l’orientation vers le marché doit être maintenue, elles posent deux préalables : le maintien des deux piliers sur lesquels repose cette politique – paiements directs et développement rural –, sans transferts entre les deux, ainsi que des dispositions spécifiques pour les zones soumises à des contraintes naturelles.

La simplification de la Pac est une priorité pour les organisations professionnelles qui soulignent que la complexité de sa mise en œuvre, des contrôles et autres audits ne bénéficient à personne. Elles estiment aussi que le système de sanctions doit être révisé. Le Copa-Cogeca insiste sur le fait que la viabilité économique et la compétitivité des exploitations sont des conditions pour qu’elles puissent répondre aux objectifs de durabilité environnementale et aussi sociale.

Face à la volatilité des marchés, l’exposition plus forte aux maladies, etc., les paiements directs sont gage de stabilité, réaffirment-elles. Les aides couplées doivent être limitées au soutien de secteurs, notamment l’élevage.

Parallèlement, proposent les organisations agricoles, il faut concevoir et mettre en œuvre des instruments de gestion des risques plus efficaces qu’aujourd’hui pour compléter, et en aucun cas remplacer, les paiements directs et les mesures de gestion des marchés.
Tout en jugeant positive l’extension des organisations de producteurs (OP) à tous les secteurs, elles déplorent que les dispositions actuelles n’aient pas permis d’améliorer la position des agriculteurs dans la chaîne alimentaire.

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer