Transmission d’exploitation : Trop petites pour être reprises ?

Martine et Gilles Auffret et Stéphane Henry (à droite) ont témoigné lors de l'assemblée générale du Civam 56 à Cléguérec, mardi dernier. - Illustration Transmission d’exploitation : Trop petites pour être reprises ?
Martine et Gilles Auffret et Stéphane Henry (à droite) ont témoigné lors de l'assemblée générale du Civam 56 à Cléguérec, mardi dernier.

Avec 45 hectares et 240 000 litres de lait à produire, une ferme est-elle vouée à l’agrandissement ? Le Civam assure que non. Martine et Gilles Auffret, de Cléguérec, le démontrent. Les époux Auffret produisaient 240 000 litres de lait bio à Cléguérec sur 55 hectares. De cette surface, ils avaient cédé une dizaine d’hectares à…

Cet article est réservé
aux abonnés numériques

Je me connecte


Fermer l'écran superposé de recherche

Rechercher un article