CulturesSur abonnement

Ils sèment du RGI sous les céréales

Depuis 3 ans, Patricia et Franck Kergrohenn font partie d’un groupe de 9 agriculteurs, dont deux en agriculture biologique, qui testent diverses solutions agronomiques pour limiter les intrants. « Je sème habituellement un ray-grass d’Italie après la moisson, en dérobée. En 2016, compte tenu des conditions climatiques, je n’ai semé qu’au 15 septembre. Les vaches n’ont…

Cet article est réservé aux abonnés numériques.
Pour lire la suite…
Connectez-vous ou Abonnez-vous

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer