Dossiers

Diarrhées du veau et bon usage des antibiotiques

Diarrhée néonatale, gros nombril, mammite, boiterie, problème pulmonaire, métrite, acétonémie… On néglige souvent l’impact d’un animal malade, que ce soit un problème isolé ou une situation épidémique. Chaque cas est synonyme d’un besoin renforcé  d’attention ou de surveillance, d’un temps consacré aux soins et aux mesures d’hygiène, de coût de traitement, de pertes de performance ou de croissance et donc de perte économique, de risques de rechute ou de transmission aux congénères, et bien sûr de stress pour l’éleveur…

Par ailleurs, la question de l’antibiorésistance notamment pousse encore davantage à rechercher à chaque instant la cohérence de la conduite d’élevage pour tous les animaux du cheptel. « Mieux vaut prévenir que guérir », la maxime est plus vraie que jamais. Ce dossier, en partenariat avec le Groupement technique vétérinaire (GTV) de Bretagne, est l’occasion de faire le point sur l’approche du sanitaire sur son élevage notamment en s’intéressant aux premières semaines de vie du veau, à l’impact des diarrhées néonatales et à la problématique antibiotique.

Au sommaire de ce dossier :

Pour avoir les prochaines infos en exclusivité, téléchargez notre application :

 

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer