Les produits laitiers en promo sortis des rayons

JA-lait-dinan-1 - Illustration Les produits laitiers en promo sortis des rayons

Ce vendredi 20 janvier 2017, la section laitière de la FDSEA – JA des Côtes d’Armor est passée à l’action dans quatre magasins Leclerc à travers le département. A Dinan, les producteurs de la zone Evran – Caulnes- Dinan ont longuement échangé avec Régis Cadalen, président de l’hypermarché, représentant de la Scaouest et en charge du dossier Epicerie au sein de l’enseigne, et Philippe Gannio, directeur commercial.

Les producteurs ont dénoncé « toutes les promotions actuelles sur les produits laitiers qui renvoient une image négative alors que les distributeurs et les industriels sont en pleine période de négociation des prix pour 2017 ». Du côté des commerçants, on explique que l’année dernière, les GMS se sont engagées sur des contrats devant permettre de rémunérer les éleveurs à niveau de l’ordre de 340 à 350 € / 1 000 L. Ils concèdent que les producteurs ont été les « tartuffes » de l’histoire et renvoient la responsabilité vers les transformateurs… Ils ont aussi, pour leur défense, mis en avant leurs initiatives pour contractualiser de l’approvisionnement local sur de la viande de porc notamment. Une idée qui continue de se développer sur les filières veaux, viande bovine et peut-être sur certains produits laitiers demain.

Les représentants syndicaux, accompagnés des employés de l’hypermarché, se sont ensuite rendus dans le magasin pour sortir des rayons les produits en promotion. Pour la suite des actions, les laiteries semblent clairement ciblées.

A Lamballe, les responsables montrent les factures d'achat du lait

Les responsables du supermarché Lamballais ont expliqué leur démarche commerciale aux résponsables syndicaux en place : “Ce n’est pas une promo particulière, c’est la promotion annuelle qui a lieu tous les ans à la même date, quelque soit le contexte.”

[caption id=”attachment_24824″ align=”aligncenter” width=”600″]Les éleveurs contrôlent les promotions au catalogue. Les éleveurs contrôlent les promotions au catalogue.[/caption]

Des éleveurs en quête de vérité : “Comment arrive-t-on à des promotions à -50% sur des produits laitier, alors que la loi Sapin 2 limite ces mêmes promotions à 30% sur les produits agricoles ?” et la réponse agacera : “Tout le monde fait, pourquoi pas nous ? Intermarché fait un camembert acheté, un offert.”

gms-leclerc-lait-manif-ja-200117-17

Facture à l’appui, les responsables du Leclerc de Lamballe affirment “négocier et valoriser les prix pour que les éleveurs soient payés 340€/1000L.” “Où est passé l’argent dans ce cas ?”


Fermer l'écran superposé de recherche

Rechercher un article