Machinisme et équipements

Un bec d’ensileuse qui augmente la cadence de récolte du maïs

Le bec Kemper 475plus de 10 rangs de la société allemande a été testé par des entrepreneurs bretons. Ils jugent que la cadence de travail est améliorée.

Le bec grande largeur de chez Kemper avale rapidement les 10 rangs de maïs. Avec une largeur de travail de 7,50 m,  les tiges de la culture sont amenées vers le centre de la machine avec aisance. « Le démarrage est plus progressif, plus souple, car le bec est composé de 6 boîtiers au lieu de 10 petits », admet Yann Le Clec’h, chauffeur chez Philippe Le Coguiec, entrepreneur installé à Plounévez-Quintin (22). « Les grandes toupies assurent une meilleure cadence, la récolte des maïs versés est aussi meilleure. Du côté de la maintenance, je trouve plus facile et plus accessible le nettoyage du dessous du bec ».

Une usure moins importante

Pour Jean-Luc Péron, distributeur exclusif Kemper sur les 4 départements bretons, « l’alimentation de la machine est beaucoup plus fluide. Tout le fourrage part de l’extérieur, et les grandes toupies diminuent le nombre de passage de maïs entre ces différents éléments du système. L’usure du bec est aussi moins importante dans le temps, car il tourne deux fois moins vite, avec une vitesse périphérique des scies qui est la même. Cette usure moins rapide est aussi le fait d’une moindre présence de pièces en mouvement, avec moins d’usure des couteaux et des pierres à affûter pour les rotors.

« La récolte sur maïs versé est facilitée », selon Yann Le Clec’h.
« La récolte sur maïs versé est facilitée », selon Yann Le Clec’h.

Au final, des apports de terre sont limités dans le tas », explique le représentant, de quoi assurer une conservation optimale de l’ensilage.
Les mécaniciens ont travaillé d’arrache-pied pour adapter le bec Kemper sur des machines différentes, comme sur la Claas Jaguar 950, ou plus difficile sur une Krone Big X 700, « non prévue pour fonctionner avec un bec à grandes toupies », rappelle Jean-Luc Péron. Une adaptation réussie dans le Nord-Finistère. Une largeur au champ répondant à la demande de récolte rapide mais réduite pour le passage sur route, car le bec replié affiche une largeur de 3,30 m.

LA TÊTE DE RÉCOLTE 475plus
  • Longueur : 2,78 m
  • Largeur totale : 7,55 m
  • Hauteur : 1,52 m (3,65 replié)
  • Largeur de travail : 7,50 m
  • Largeur de transport : 3,30 m
  • Poids : 3 300 kg
Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer