Élevage

Nouveaux taureaux d’insémination en Limousine

Cette année, 4 nouveaux taureaux de profils différents complètent l’offre Créalim. Né au Gaec du Breuil Saint-Maurice dans les Côtes d’Armor, Fumaroli est un fils d’Urville sur Ionesco. « Ce taureau de type viande (index DMsev de 116) apportera de bons dessus », précise Antoine Caullery, conseiller développement Evolution. « Fumaroli possède le meilleur index aptitude au vêlage de la série (114). De plus, ses filles seront de très bonnes laitières (110). » De son côté, Frascati – comme son père Tastevin – produira des femelles de type mixte assez tardives mais très productives. Fertiles (110), vêlant bien (111), ses filles sont les meilleures laitières de la série (114).

Fils de Usse sur Safara, Gstaad est la nouvelle star des producteurs de jeunes bovins. Son index génomique « aptitude bouchère des jeunes bovins en ferme » (IAB jbf) atteint un niveau record de 136 et son Isevr grimpe à 128. « En cours d’évaluation sur les qualités maternelles, ce taureau est déjà disponible en semence classique mais également en doses mâles et femelles pour répondre aux besoins de chacun. »
Jensuis PP est le premier homozygote sans cornes disponible chez Créalim : 100 % de ses produits seront sans cornes. Fils de Gunadark P x Cyan P, ce jeune taureau indexé génomique se positionne comme un taureau à génisses (IFN 108) qui produira des animaux de type viande (DM 112).

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer