Cultures

Blé d’hiver : une évolution génétique constante

Après une récolte 2015 record, la récolte de blé tendre 2016 est décevante cette année.

Les rendements sont en baisse de 20 % par rapport à la dernière campagne. Heureusement, la qualité est d’un bon niveau avec de bons PS et très bons taux de protéines, contrairement à l’est et au nord de la France. Ces mauvais résultats ne doivent pas faire oublier l’intérêt de tester de nouvelles variétés qui permettent de faire progresser le potentiel des blés.

Des nouvelles lignées à potentiel

Les résultats des 8 essais de variétés de blé mis en place en Bretagne et Basse-Normandie confirment cette tendance. « Arvalis Institut du végétal remercie les partenaires bretons (coopératives Garun-Paysanne, Le Gouessant et Triskalia) qui se sont associés pour mettre en place et assurer le suivi des essais ».

Quelques nouveautés en lignées apportent du potentiel (RGT Cesario, Reflection, LG Absalon…) ainsi qu’Hyclick et Hyking en hybride, mais les variétés plus anciennes (Cellule, Fructidor, Armada, Grapeli, Rubisko…) ne sont pas distancées. Dans les variétés testées depuis 2 ans, Advisor, Syllon, RGT Mondio, Triomph, Vyckor… confirment leur  potentiel. Bon niveau de qualité (PS, protéines) pour LG Absalon, Creek, Fructidor, Pibrac, Vyckor, RGT Velasko…

* : données estimées dans un ou plusieurs lieux			 (1) : Pertes de rendement 2016 en l'absence de traitement fongicide, dans un contexte dominé par la septoriose et la rouille jaune (essais moitié nord France 2016) Précocité à épiaison : 4,5 - Très tardif ; 5 - Tardif ; 5,5 - ½ tardif ; 6 - ½ tardif à ½ précoce ; 6,5 - ½ précoce ; 7 - Précoce ; 7,5 - Très précoce.
* : données estimées dans un ou plusieurs lieux.
(1) : Pertes de rendement 2016 en l’absence de traitement fongicide, dans un contexte dominé par la septoriose et la rouille jaune (essais moitié nord France 2016).
Précocité à épiaison : 4,5 – Très tardif ; 5 – Tardif ; 5,5 – ½ tardif ; 6 – ½ tardif à ½ précoce ; 6,5 – ½ précoce ; 7 – Précoce ; 7,5 – Très précoce.

Tolérance et résistance

Signalons la très bonne tolérance aux maladies de RGT Cesario, LG Absalon, Fructidor, Apanage, Granamax…. À noter que certaines variétés ont été impactées par le piétin verse, très présent en 2016, comme en 2015 (Granamax, Mobile, Nemo, Rubisko…). Il conviendra de compléter ces informations sur le potentiel variétal par les caractéristiques qualitatives et la résistance aux accidents. L’ensemble des variétés seront précisément décrites dans le N° spécial implantation qui paraîtra dans Paysan Breton  en septembre. Eric Masson – Michel Moquet

Regroupement ARVALIS 2016 des variétés de blé tendre d’hiver.

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer