CoopérativesEconomie, marchés et gestion

Triskalia : “Réussir la course en équipe”

Au travers de ses investissements matériels et humains, Triskalia affiche son ambition pour l’avenir autour de son plan « 2020, ensemble ». « Nos valeurs, c’est notre âme ». Vendredi, à Locminé (56), Georges Galardon, président de Triskalia, a rappelé les fondements de la coopérative qui fédère 18 000 adhérents et 4 800 salariés. Dans le fil de ces valeurs fortes, il a insisté sur « l’attachement de la coopérative au territoire, ses valeurs humaines et sa fonction nourricière » incarnée par la production de denrées alimentaires de qualité. Un fondement nourricier qui reste le pilier de cette coopérative polyvalente. « Je refuse la notion de produire moins. Par contre, nous devons toujours produire mieux et le dire », a appuyé Dominique Ciccone, directeur général.

Dominique Ciccone, Directeur, et Georges Galardon, Président
Dominique Ciccone, Directeur, et Georges Galardon, Président

Attirer les talents

Ce « produire mieux » passe par l’innovation, qui elle-même passe par la formation et la compétence humaine. « Nous sommes une société de personnes. 162 élus ont été formés depuis 2010 et Triskalia a lancé sa marque « l’employeur qui crée des liens » destinée à attirer des talents (203 CDI embauchés en 2015). À souligner que 3,5 % de la masse salariale a été consacrée à la formation en 2015.

Des agriculteurs performants et innovants, des salariés attachés à leur entreprise : pour le président, ils sont là les ingrédients « pour réussir la course en équipe ». Et Dominique Ciccone de prolonger la liste des maillons qui font avancer la coopérative vers 2020 : « Nous misons sur les investissements et les alliances (adossement UKL-Arrée, partenariat avec Doux, Cobiogaz, etc.). Je citerai aussi le plan très volontariste dans les filiales de transformation, que ce soit en légume et en volaille ». Les investissements industriels en aval ont représenté près de 13 M€ en 2015 (sur un total de 42 M€) et doivent se chiffrer à 17 M€ en 2016 (sur un total de 60 M€).

Soutien aux adhérents

Pour autant que la coopérative se projette à l’horizon 2020, l’exercice écoulé a été « difficile dans les campagnes » et pour la coopérative (baisse du chiffre d’affaires et légère baisse du résultat), n’a pas occulté Georges Galardon, en reconnaissant que « cette situation fait naître des doutes par rapport aux coopératives ». Le président en profite pour rappeler à cet effet le soutien apporté par la coopérative à ses adhérents réaffirmant là sa « vocation de solidarité » : aide à la trésorerie, accompagnement des jeunes agriculteurs, soutien technico-économique. Et de citer le retour spécifique en production laitière auquel il faut ajouter l’intérêt aux parts sociales, la prime Agriconfiance et l’Engagement Partenaire.

Mots-clés

Peut vous intéresser

Un commentaire

Bouton retour en haut de la page
Fermer