En bref

“Priorité à la compétitivité, pas aux statistiques”

Alors que l’élevage est confronté à une crise conjoncturelle qui amplifie des difficultés structurelles, et que les éleveurs attendent toujours plus de simplification, l’AMEB (Association pour le maintien de l’élevage en Bretagne) demande au Ministre de l’Agriculture de suspendre l’enquête statistique portant sur les pratiques d’élevage de 2015 qui se déroule du 18 avril au 15 juillet 2016.

Communiqué de l’AMEB du 26 mai 2016

En dépit des déclarations de bonne intention de l’administration concernant les modalités de mise en œuvre de cette enquête, des éleveurs ne souhaitant pas répondre à l’enquête du fait du temps trop important à consacrer à cette enquête et de questions personnelles décalées étant donné le contexte, reçoivent aujourd’hui des mises en demeure. Ils se sentent agressés et non soutenus par l’administration. Cela est tout simplement inacceptable !

Pour l’AMEB, l’Etat se trompe de priorité. Les pratiques d’élevage bretonnes sont exemplaires. Le Ministre devrait en être convaincu pour concentrer avant tout ses moyens pour traiter les questions de compétitivité et de distorsions de concurrence qui mettent à mal les productions agricoles françaises sur l’échiquier européen et mondial. L’heure n’est pas à l’agacement des agriculteurs avec un questionnaire de 22 pages, ni aux études mais A L’ACTION.

Source AMEB.

Questionnaire Bovin : pratiqueselevage2016bovinsbsva

Questionnaire Porc : pratiqueselevage2016porcinsbsva

Questionnaire Volaille : pratiqueselevage2016volaillesbsva

Courrier aux éleveurs : ENQ_PRAT_ELEVAGE_Lett_OP

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer