Ille-et-VilaineMachinisme et équipements

Un nouveau projet Cuma en bois bûche

Des démonstrations sur la mécanisation du bois bûche ont été organisées début décembre par la Fédération des Cuma. L’objectif : mettre en place une Cuma départementale dédiée à cette activité.

Les 3 et 8 décembre, deux démonstrations consacrées à la mécanisation du bois bûche ont eu lieu à Messac et à la Mézière. Ces rencontres étaient organisées en collaboration avec la Cuma Armor Bûche (en place depuis un an et demi sur cette activité dans les Côtes d’Armor), les établissements Rabaud et les établissements Hervé. Cinq machines ont été présentées au total.

De 20 à 80 cm de diamètre, selon les équipements

Appartenant à la Cuma Armor Bûche, la fendeuse horizontale 40 T permet de fendre les troncs supérieurs à 50 cm de diamètre en 2 ou en 4. « La fendeuse horizontale 80 T permet quant à elle de fendre des billes de 50 cm de long et de 80 cm de diamètre. Elle nécessite une préparation du bois au préalable », précise Malo Letonturier, animateur Cuma Bretagne Ille Armor. Le combiné scieur fendeur Xylog 320, avec une scie circulaire, permet de couper (de 25 à 50 cm) du bois de 35 cm de diamètre, puis de le fendre. Le combiné scieur fendeur Xylog 420, équipé d’un guide et d’une chaîne, permet de couper (de 25 à 50 cm) du bois de 45 cm de diamètre et de le fendre en 2, 4, 6 ou 8 parties. La Cuma Armor Bûche en possède une. Elle dispose aussi d’une scie circulaire
automatique pour du bois d’émondes de 20 cm de diamètre.

Faire le bon compromis

« Les questions entre le nord et le sud du département ne sont pas forcément les mêmes. Cependant, tous les agriculteurs sont concernés par l’entretien de leurs haies et talus. Le matériel qui était présenté permet de mécaniser cette corvée, et donc de faciliter les travaux hivernaux. Chaque machine est adaptée pour un type de bois, à nous de faire le bon compromis. » Outre la machine, l’organisation des chantiers est à prendre en compte. « Il faut toujours préparer le bois en fonction des différentes machines, savoir le trier afin de gagner en débit de chantier. »

Pour plus de renseignements : une réunion aura lieu le 21 janvier 2016 à la Maison de l’agriculture de Rennes.

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer