Productions Agricoles

La génétique Normande accélère

La Normande affiche la meilleure progression génétique parmi les races mixtes. Le nombre de taureaux disponibles, ainsi que leur niveau global ou leur spécialisation, permettent de répondre aux attentes variées des éleveurs.

« Le changement de base annuel montre une nouvelle belle progression de la population femelle de référence, de +4,4 points d’Isu, dont +72 kg de lait. C’est la meilleure performance parmi les races mixtes. Et la Normande est la seule race dont la base progresse pour la 2e année consécutive en reproduction », a spécifié Thierry Nicollas, responsable création génétique Normande chez Evolution, à l’occasion de la sortie de la nouvelle indexation des taureaux normands.

Des confirmés

Parmi les taureaux avec descendance, Delitannie est le plus en vue avec un Isu de 161, une production équilibrée (TP + 1,5 et Lait + 673), des mamelles saines (+ 0,8) et faciles à traire (+ 0,7). Côté reproduction, ce taureau est également au rendez-vous (+ 0,8), avec des vaches aptes à vêler et des veaux vigoureux. C’est également une souche nouvelle pour la race. « Il est disponible en mai en semence sexée. » En jeunes taureaux, Horléans, issu d’une vente génétique au Space 2011, atteint un niveau historique d’Isu à 181.

Une jeunesse prometteuse

Ce fils de Finnois sur Uperise cumule production, morphologie, santé, facilité de naissance… De son côté, Holen Noz (169 d’Isu) allie production et mixité, alors qu’Helado (169 d’Isu) offre une excellente solidité. Inextremis est le meilleur en morphologie (+ 1,8). Il excelle en membres (+ 2), mamelles (+ 1), format (+ 0,8) et musculature (+ 0,1), et s’utilise facilement sur génisses. Pour augmenter la production, les éleveurs pourront se tourner vers Iroquois qui culmine à + 1 373 kg de lait, Honneur (+ 1 296) qui offre des mamelles stylées, ou Hardrock (+ 1 267) avec la morpho en plus. Ceux qui visent l’augmentation de TP pourront utiliser des semences de Heroes Isy (+ 2,8 en TP et TB), Hammer Isy (+ 2,1 en TP) ou Hertin (+ 1,7 en TP). Des solutions sont également proposées par Evolution pour la santé de la mamelle. Humuss Isy est le spécialiste sur ce critère avec également +0,5 en reproduction. Des pedigrees inédits peuvent aussi intéresser. Par ailleurs, 20 taureaux seront disponibles en semence sexée.

La génomique booste aussi la Pie Rouge

« La Pie Rouge profite aussi des avancées génomiques. Alors qu’avant, seulement six taureaux étaient testés tous les ans, 100 taureaux ont été génotypés. La base mobile atteint 4 points aujourd’hui », note Jean-Yves Dréau, directeur filières lait spécialisées Evolution. Fils de Spencer sur Lichtblick, Dolmen est un des porte-drapeaux de la race, avec un Isu de 126 et +864 kg en lait. De nouveaux taureaux génomiques arrivent aussi, parmi lesquels Idaho (152 d’Isu et +1,5 en TP), Hylam (146 en Isu, +842 en lait) ou Icare (143 en Isu et +908 en lait).

La dynamique est lancée sur les génisses

Autre actualité pour la race, la Charte Filière génisses normandes prend son envol. Elle a été mise en place l’été dernier pour répondre à la « normandisation » des troupeaux liée à certains cahiers des charges AOC, et à la forte demande à l’export. « Plus de 100 éleveurs adhèrent à la Charte pour produire des génisses amouillantes qui sont commercialisées via les groupements Synergie Normande et Normandie génisses. Les éleveurs bénéficient d’un suivi technique et d’avantages en semence et transplantation embryonnaire sexées. »

Plus de 20 techniciens, conseillers et commerciaux sont déployés sur cette dynamique. Une nouvelle campagne de recrutement est lancée ce printemps. « L’objectif est d’atteindre 400 adhérents d’ici fin 2014, pouvant apporter entre 2 000 et 3 000 génisses par an sur le marché. » La thématique « Génisse » sera par ailleurs centrale sur la vente PMS qui se tiendra sur le Gaec Corbet à Landemont dans le Maine-et-Loire, les 2 et 3 juillet prochains. Agnès Cussonneau

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer