Défendre à tout prix le marché du porc breton

Avec 55,5 % de ses cochons présentés au MPB, Porélia est le premier apporteur du marché et représente 45 % du catalogue.

20331.hr light - Illustration Défendre à tout prix le marché du porc breton
Morgane Rannou, présidente de Porélia ; Rémi Thomin, administrateur ; Rémi Berthevas, responsable technique ; Rachel Richard, directrice

« 2023 restera probablement dans les annales de la production porcine avec un prix du porc en France qui n’avait jusqu’alors jamais atteint ce niveau avec 2,115 €/kg en moyenne et un pic à 2,38 €/kg », indique Rachel Richard, directrice de Porélia, lors d’une conférence de presse faisant suite à l’assemblée générale du groupement qui s’est déroulée le 24 mai à Pleyben (29). Porélia, c’est 145 adhérents apporteurs en 2023 dont 10 post-sevreurs-engraisseurs et 2 engraisseurs. 66 % se trouvent sur le département du Finistère, 26 % dans les Côtes d’Armor et 8 % sur le Morbihan. La production a progressé de 0,5 % en 2023 comparé à l’année précédente dans un contexte national orienté à la baisse de l’ordre de 5 %. 

Les 3 fondements du marché

Le groupement est le premier apporteur de porcs au marché du porc breton (MPB). « 55,5 % de nos cochons sont commercialisés au MPB. Avec cela, nous réalisons 45 % du catalogue », lance Morgane Rannou, présidente de Porélia. Et de déplorer : « Les autres apporteurs présentent au marché entre 2 et 14 % de leurs cochons. Plus il y a de porcs au marché, plus le rapport de force s’équilibre avec les abatteurs. Sans le MPB chacun ferait son prix. Il ressort du MPB un prix public transparent, un cadre sécurisant pour les éleveurs et la garantie que tout le monde soit traité de la même façon quelle que soit la taille de son élevage. Cette position a été aussi soutenue par les jeunes adhérents de la coopérative qui se sont exprimés lors de notre assemblée générale », conclut Morgane Rannou.


Tags : ,

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer l'écran superposé de recherche

Rechercher un article