L’énergie au cœur de l’exploitation

Les associés du Gaec de Kerroch Vihan ont investi en 2020 dans la production d’électricité avec 200 kWc de panneaux photovoltaïques en toiture. En 2023, c’est une unité de méthanisation qui a été mise en service pour une production de 65 Nm3/h avec l’objectif d’atteindre 95 Nm3/h d’injection de biogaz sur le réseau d’ici quelques semaines.

16859.hr - Illustration L’énergie au cœur de l’exploitation
Gaëtan Le Seyec devant un des deux digesteurs de 2 280 m3.

Gaétan, Frédéric et Stéphane Le Seyec ont mis depuis plusieurs années l’énergie au cœur de leur exploitation à dominante laitière avec 1,7  million de lait produit, 448 places de porc à l’engraissement, 12 vaches allaitantes de race aubrac en vente directe et 210 ha de SAU. En 2020, la construction de la stabulation laitière pour les 200 vaches a permis l’installation d’une centrale photovoltaïque de 200 kWc de puissance. Depuis le mois de janvier 2023, l’unité de méthanisation avec injection de 65 Nm3/h de gaz permet de valoriser les effluents d’élevage. « Nous avons investi 4,75 millions d’euros pour créer cette unité de méthanisation qui devrait passer à 95 Nm3/h de production dans les prochaines semaines », indique Gaëtan Le Seyec lors d’une porte ouverte Innov’Action qui s’est déroulée le 21 juin sur l’exploitation à Guern (56). 80 % de fumiers et lisiers dans le digesteur Les fumiers et lisiers représentent 80 % de la ration du méthaniseur, les 20 % restants sont des cultures et autres végétaux. « Nous récupérons des fumiers et lisiers chez 5 agriculteurs voisins pour les incorporer dans le digesteur. Cela a permis à certains de ne pas avoir à augmenter leur capacité de stockage d’effluents. Nous fonctionnons en échange fumier/lisier contre digestat », précise Gaëtan Le Seyec. Le prévisionnel annuel est établit pour 3 390 t de fumiers, 15 390 t de lisiers, 3 500 t de Cive + menues pailles et 100 t d’autres végétaux (pelouses, déchets). Les apports journaliers sont de 61 t pour un temps de séjour actuel de 90 jours et un objectif de production de méthane de 76  Nm3/h. En toiture de ce hangar de stockage de matières solides une installation photovoltaïque en autoconsommation de 100 kW va bientôt être installée. Le digesteur alimenté 8 fois par jour L’unité de méthanisation possède une…

Cet article est réservé
aux abonnés numériques

Je me connecte


Fermer l'écran superposé de recherche

Rechercher un article