Machinisme et équipements

Réduire la pénibilité à la traite avec l’exosquelette

Amélie Quemard et Jonathan Morhan, éleveurs dans le Morbihan, se sont équipés d’exosquelettes en octobre 2022 pour améliorer leur confort à la traite et lutter contre l’apparition de troubles musculosquelettiques.  Amélie Quemard et Jonathan Morhan ont 31 ans. Parmi les trois associés du Gaec de la Bayonnerie, à Saint-Congard (56), ce sont eux qui traient…

Cet article est réservé aux abonnés numériques.
Pour lire la suite…
Connectez-vous ou Abonnez-vous

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer