Bien entouré, Mubarak a trouvé sa place

 - Illustration Bien entouré, Mubarak a trouvé sa place
Encadré par ses collègues Élisabeth Megret et Ella Thomas, Mubarak Adam Ahmed prend la pose devant la porte du poulailler dont il a la responsabilité.

Réfugié politique, le soudanais Mubarak Adam Ahmed, 38 ans, travaille depuis deux ans sur un élevage de poules pondeuses où il a désormais la responsabilité de la gestion d’un poulailler. Arrivé en France en 2016, Mubarak Adam Ahmed, 38 ans, est originaire de la région du Darfour du Nord au Soudan. Il bénéficie du statut…

Cet article est réservé
aux abonnés numériques

Je me connecte


Fermer l'écran superposé de recherche

Rechercher un article