ÉlevageMorbihan

Un potentiel génétique bien valorisé

Thomas Allard à Pleucadeuc (56)

Les 80 vaches de Thomas Allard dépassent les dix mille litres de lait par an en valorisant les fourrages de l’exploitation, notamment l’herbe pâturée. Elles affichent 145 points d’Isu, en moyenne. Un parcellaire groupé autour de bâtiments anciens mais fonctionnels, des terres profondes bordées par la rivière Claie, la volonté de sortir les animaux pour…

Cet article est réservé aux abonnés numériques.
Pour lire la suite…
Connectez-vous ou Abonnez-vous

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer