Côtes d'ArmorDécouvertes

Plœuc retrouve sa fête de la patate

La Pomme de terre en fête n’oublie pas ses racines agricoles. La ferme ouverte reste un rendez-vous attractif et plein de sens pour les organisateurs.

Voilà cinq ans que Plœuc-L’Hermitage (22) attend de retrouver sa fameuse fête de la patate. Habituellement organisée tous les trois ans, la Covid-19 a repoussé les retrouvailles depuis 2017. La commune nouvelle de 4 000 habitants se prépare ainsi à accueillir quelques dizaines de milliers de visiteurs les 9, 10 et 11 septembre. Avec en toile de fond le grand projet de Centre de ressources européen de la pomme de terre, les 230 variétés du conservatoire local seront présentées sur le parvis de la mairie alors qu’une exposition des collections du peintre Michel Devaux et du photographe Robert Gernot se tiendra à la salle des fêtes. Nombre d’animations pour les enfants sont prévues. Mais les adultes les plus joueurs auront également des défis à relever comme le concours de la plus longue épluchure ou la plus haute pyramide de patates.
Temps fort du week-end, le Gaec des Quatre Vents – comme en 1999, pour la première édition de la Pomme de Terre en fête – ouvrira grand ses portes pendant deux jours.

Loïc et Johann Tetre attendent dans la bonne humeur les visiteurs pour le ramassage à la main du dimanche matin.

Une ferme laitière et légumière

Les visiteurs pourront ainsi découvrir l’exploitation organisée autour de deux ateliers. D’un côté, sans surprise, la production de pomme de terre. De l’autre, le troupeau de 70 vaches laitières en traite robotisée. « Régulièrement, nous réaliserons des démonstrations d’arrachage dans une parcelle proche et de calibrage au bâtiment. Les gens comprendront mieux notre quotidien », expliquent Loïc et Johann Tertre. Installés sur une SAU de 145 ha, les deux associés aidés de deux salariés cultivent 35 ha de plant et livrent près de 800 000 L de lait. Si la fameuse BF 15 qui a fait la légende de Plœuc ne fait plus partie de l’assolement (« Elle n’a plus de marché »), le Gaec produit une dizaine de variétés. Comme la Charlotte, « la plus connue », la Mona Lisa, l’Amandine ou la Cara, « une variété export qui part notamment vers l’Égypte ». L’exploitation est productrice de souches pour trois collecteurs et commercialise également elle-même une bonne partie de ses volumes. Vendant de la pomme de terre de consommation aux particuliers, Loïc et Johann Tertre sont habitués à communiquer sur leur métier. « Avec tout ce qu’on entend sur l’agriculture, nous sommes ravis de montrer au grand public comment nous travaillons toute l’année. C’est valorisant », confie Johann. « Et puis, si tout le monde connaît la patate dans l’assiette, les gens pourront approfondir leurs connaissances sur les tubercules. »       

Patrick Métrallain et Carole Hicquel, membres du comité d’organisation, autour du tracteur ancien à gagner lors du week-end.

Redécouvrir le ramassage à la main

Comme en 2017, le ramassage à la main des pommes de terre, « à l’ancienne », sourient les deux agriculteurs, aura lieu le dimanche entre 10 h et 13 h à la ferme. « C’est une animation que nous avons vraiment envie d’instaurer. Un rendez-vous unique et en musique », explique Carole Hicquel, co-présidente de l’association La Belle du Lié qui organise la fête et enseigne en établissement agricole. Quoi de plus efficace qu’une tâche réalisée à genoux pour se rappeler combien la terre est basse et le métier d’agriculteur exigeant. « Une manière de souligner aussi la valeur des produits qui se trouvent dans nos assiettes. À l’arrivée, les participants repartent avec leur sac de patates vendues à un prix défiant toute concurrence. » 10 000 visiteurs sont attendus sur la ferme en deux jours.

Un tracteur ancien à gagner

Toujours sur le créneau agricole, Patrick Maitrallain, collectionneur de tracteurs anciens, coordonne lors de Pomme de terre en fête un rassemblement de plus de 250 exemplaires. « Lanz, Société française, Someca, Case IH… Sur le parking du Pont-Goury, à 300 m du centre-bourg, l’exposition va rassembler beaucoup de tracteurs des années 1950 – 60, mais aussi des pièces plus anciennes, parfois attelés à du matériel d’époque. Certains sont dans leur jus, d’autres ont été refaits », détaille le mécanicien de formation. « Et dans le week-end, tous les engins démarreront pour deux défilés. Le premier débutera le samedi à 17 h 30, le second, dès 18 he le dimanche, clôturera la fête. À chaque fois, les rues sont noires de monde. La foule se masse tout le long du parcours. » En plus des stands d’un vendeur de miniatures, du club Massey-Ferguson ou de la revue Tracteur Rétro, une grande tombola va permettre de gagner un tracteur ancien. « C’est un Pony Massey-Harris datant probablement de 1954. Je l’ai entièrement démonté, décapé, poncé, réparé, et repeint. Pour un ticket à 2 €, chacun pourra tenter sa chance pour le ramener chez lui », termine le passionné.

Grand fest-noz et rendez-vous gourmands

•Vendredi 9 septembre, dès 19 h 30 au gymnase du Pont Goury, fest-noz avec Sonerien Du, Carré Manchot, les Menettous et Carel / Mariette. Entrée 8 €.
•Samedi 10, départ à 14 h 30 de la balade chantée, puis dès 19 h, dégustation du grand Parmentier du Lié et concerts gratuits sur la place (Sans issue, Epsylon, Bad Obsession) pour la Nuit de la patate. 
•Dimanche 11, ramassage des patates à la main dès 10 h, repas des Écolailles dès midi,  puis à 17 h, concert de Maracu’Jah avant la grande parade des tracteurs anciens à 18 h.
•Samedi et dimanche, village de la pomme de terre et de la gastronomie, visite de la Ferme des Quatre Vents (parking à la ferme ou navette gratuite depuis le bourg), concerts dans les bars, animations par le bagad de Bourbriac, la fanfare de Plémy et des groupes folkloriques de Pologne et de Roumanie… Programme détaillé sur la page Facebook « La Pomme de Terre en Fête ».

Peut vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer