La récolte du chanvre s’affine

 - Illustration La récolte du chanvre s’affine
La moissonneuse, en démonstration le 8 septembre à Saint-Marcel, à l’initiative du Gab 56 et de la FD Cuma. Le fort développement de la plante exige une fertilisation équivalente à une centaine d’unités d’azote par hectare.

Si la production de chanvre ne pose pas de problèmes dans la région, la récolte, notamment des pailles, était toujours problématique. Les nouveaux outils devraient permettre de valoriser l’ensemble de la plante. Fabien Cancouët cultive 10 hectares de chanvre depuis une dizaine d’années, en rotation avec dix hectares de blé, dix hectares de colza, quelques…

Cet article est réservé
aux abonnés numériques

Je me connecte


Fermer l'écran superposé de recherche

Rechercher un article