Côtes d'ArmorEnergies et environnementSur abonnement

Le biogaz chauffe le post-sevrage

EARL LC, à Loscouët-sur-Meu (22)

Il est possible de récupérer le biogaz produit dans une poche souple de stockage de lisier pour faire tourner une chaudière et chauffer des salles d’élevage. « Ici on chauffait nos 750 places de post-sevrage avec des lampes chauffantes électriques. On disposait de 250 watts de puissance pour 20 porcelets alors qu’il fallait 800 watts. Les…

Cet article est réservé aux abonnés numériques.
Pour lire la suite…
Connectez-vous ou Abonnez-vous

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer