Energies et environnementMachinisme et équipementsSur abonnementTop

Fabriquer son carburant à la ferme

Le biogaz produit par l’unité de méthanisation des frères Morel alimente une station de bioGNV à la ferme qui fournit le carburant pour deux véhicules légers et un tracteur.

Vendredi 10 septembre, Nicolas et Florent Morel ont inauguré la première station bioGNV à la ferme de Bretagne sur le site de leur unité de méthanisation à la Chapelle- Janson (35). Les associés de la SAS Morel Énergies produisent chaque année 10 millions de kWh grâce à la méthanisation fonctionnant avec les effluents d’élevages et des résidus de cultures non alimentaires. Le biogaz est injecté sur le réseau. Aujourd’hui, une partie du biogaz produit est orientée à certains moments vers les 20 bouteilles de 80 litres de stockage de bioGNV qui sert ensuite à faire le plein de véhicules spécifiques.

« Nous avons investi dans 2 véhicules utilitaires et dans un tracteur de 160 chevaux pour les besoins de nos exploitations, ces 3 véhicules rouleront à 100 % au bioGNV que nous produisons », expliquent les frères Morel.

Une journée d’autonomie pour le tracteur au travail

« La capacité du compresseur de cette station est de 18 Nm3/heure. Ici nous stockons 350 kg de biogaz soit
120 kg utiles entre 200 et 300 bars. Il faut 35 kg pour faire le plein de chaque utilitaire et 80 kg pour le tracteur. L’autonomie est d’environ une semaine pour les véhicules légers et d’une journée pour le tracteur au travail. Il faut compter entre 75 000 et 90 000 €d’investissement pour ce type de station », déclare le commercial de la société Prodeval qui a réalisé l’installation. Pour Nicolas et Florent Morel, ce projet est la continuité de la méthanisation avec injection. « Cela nous permet de valoriser les produits issus de nos élevages en les transformant en carburant pour nos véhicules. Notre prochain projet est de développer une station à grande échelle au bioGNV pour tous types de véhicules sur la zone de Fougères. »

Mots-clés

Peut vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer