CulturesSur abonnement

La pomme de terre se frotte au désherbage mécanique

La nécessité de limiter les intrants chimiques ou de remplacer, à terme, certaines molécules, oblige la filière à anticiper. Après 4 ans d’essais, le matériel semble efficace sur billons. En 2021, la herse, conçue par Bretagne Plants et Michel Odic (SAS Odic, Neuillac) avec un financement de la Région, avait obtenu d’aussi bons résultats que…

Cet article est réservé aux abonnés numériques.
Pour lire la suite…
Connectez-vous ou Abonnez-vous

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer