Stress hydrique sur céréales

12113.hr - Illustration Stress hydrique sur céréales

Dès la sortie d’hiver, la Bretagne présentait des cultures nettement en avance par rapport aux moyennes pluriannuelles. Cette tendance s’est maintenue : on l’évaluait au 5 mai à près de 10 jours d’avance. Cependant, l’absence de pluies significatives depuis trois semaines fait progressivement rentrer en stress les céréales d’hiver dans les parcelles les plus superficielles. Les conséquences…

Cet article est réservé
aux abonnés numériques

Je me connecte


Fermer l'écran superposé de recherche

Rechercher un article