ÉlevageEn bref

Des sangliers porteurs d’une nouvelle bactérie pathogène

Dans plusieurs départements français, une surmortalité de sangliers est causée par une souche de Escherichia coli (E.coli) particulière. Celle-ci provoque des œdèmes, mortels pour les animaux, par le biais d’une shigatoxine*. Après des travaux de recherche scientifique, la souche responsable a été identifiée. Il s’agit en fait d’un nouvel hybride entre deux souches de E.coli, qui ne circulerait pour l’instant que dans la faune sauvage. Cette bactérie, bien que non pathogène pour l’homme, peut en revanche se transmettre aux élevages de porcs domestiques. Cette découverte met en lumière l’importance du pacte de biosécurité-bien-être-animale et l’importance du développement de programmes de surveillance de la faune sauvage.

*Les shigatoxines sont des toxines particulières codées par les gènes Stx sécrétées par certaines souches de bactéries Escherichia coli.

Mots-clés

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer