CulturesIlle-et-VilaineSur abonnement

Plus de résistance aux stress abiotiques

Plus de 70 entreprises proposent des produits classifiés comme biostimulants. L’expérimentation permet de « démêler le bon grain de l’ivraie », selon Thierry Corlay, du réseau Impaact. Gel tardif, sécheresse… Les cultures sont soumises à rudes épreuves. L’apport de biostimulants doit permettre d’exprimer le plein potentiel de rendement des plantes face aux contraintes de ressources et de…

Cet article est réservé aux abonnés numériques.
Pour lire la suite…
Connectez-vous ou Abonnez-vous

Peut vous intéresser

Bouton retour en haut de la page
Fermer