Politique et Syndicalisme

Quel avenir pour l’agriculture et l’agroalimentaire bretons ?

Le 22 octobre 2021, la Chambre régionale d’agriculture de Bretagne a réuni les salariés des industries agroalimentaires (IAA) de la région. Une réflexion collective sur les potentiels avenirs de la filière a été engagée, avec la présentation de cinq scénarios d’évolution à l’horizon 2040.

En 2020, la Chambre régionale d’agriculture de Bretagne (Crab) a initié une étude prospective sur les évolutions possibles de l’agriculture et de l’agroalimentaire bretons à l’horizon 2040. Pour ce faire, un état des lieux de l’ensemble des filières de production a été réalisé. En parallèle, des variables pouvant influencer l’avenir de l’agroalimentaire ont été identifiées.

L’ensemble de ces données a conduit à l’élaboration de cinq scénarios d’évolution des secteurs agricole et agroalimentaire d’ici 2040. Ils permettront par la suite de construire une stratégie d’avenir dans un contexte où les IAA sont confrontées à de nombreux enjeux (difficultés de recrutement, évolutions des attentes sociétales, hausse des matières premières, déflation des prix en GMS…). Bien que volontairement contrastés, les scénarios possèdent un socle commun reposant sur le changement climatique.

Une séquence de travail collaboratif

La Crab a profité de la journée des salariés des IAA bretonnes pour présenter les cinq scénarios aux participants. Leur avis à chaud a été recueilli via un questionnaire dont les réponses ont été synthétisées et restituées à la fin de la journée. En parallèle, la Crab a pour objectif d’exposer les scénarios à une quarantaine de dirigeants d’IAA bretonnes, afin d’identifier leur cohérence. À l’heure actuelle, vingt entretiens ont été réalisés. Jusque-là, les professionnels du secteur semblent trouver les scénarios 4 et 5 les plus vraisemblables. Le quatrième est axé sur la priorité à l’économie, où les nouvelles technologies redynamisent le modèle breton. Le cinquième est, quant à lui, centré sur une agriculture plus végétale, un scénario « déjà à l’œuvre » pour certains industriels. La restitution complète de l’étude est prévue pour le printemps 2022.

Mots-clés

Peut vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
Fermer