Viser une installation adaptée aux trayeurs

8422 - Illustration Viser une installation adaptée aux trayeurs
Alors que la traite représente des milliers de gestes d’élévation par semaine, David Guimard explique que cette légère surélévation des bras par rapport au niveau du cœur est déjà inadaptée.

David Guimard, conseiller en prévention des risques professionnels à la MSA d’Armorique, aborde les enjeux d’une salle de traite bien réfléchie et dimensionnée pour travailler en confort et prévenir les Troubles musculo-squelettiques (TMS). Les conseillers en prévention sont rarement sollicités lors d’un projet. Que pourriez-vous apporter ? “Nous intervenons en effet plus en aval qu’en amont…

Cet article est réservé
aux abonnés numériques

Je me connecte


Fermer l'écran superposé de recherche

Rechercher un article