EditoSur abonnement

Le prix de la rareté

À la fin du Néolithique, la carrière de dolérite de Plussulien (22) fut l’un des plus grands sites européens de production de haches taillées et polies. À l’époque, elles étaient une monnaie d’échange très prisée jusqu’à la Vallée du Rhône, l’Alsace, et même l’Angleterre. Aujourd’hui, qui voudrait être payé en hache préhistorique ? C’est une…

Cet article est réservé aux abonnés numériques.
Pour lire la suite…
Connectez-vous ou Abonnez-vous

Peut vous intéresser

Lire aussi...
Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer