Des Cipan imposées après un maïs grain ?

dd7815.hr - Illustration Des Cipan imposées après un maïs grain ?
La réglementation impose le broyage et l’enfouissement superficiel des cannes de maïs grain dans les quinze jours suivants la récolte.

Dans un rapport publié le 1er février sur les nitrates, le CGEDD et le CGAAER préconisent de « réduire l’importance des intercultures » pour lesquelles la mise en place de Cipan « n’est actuellement pas obligatoire ». Dans le collimateur des experts : le maïs grain, le sorgho, ou le tournesol. Ils suggèrent de « réexaminer tout ce qui permettrait d’augmenter la part des intercultures longues couvertes par une Cipan derrière un maïs grain ». L’exemption pour le sorgho et le tournesol, poursuivent les auteurs, serait accordée « au vu de sa date de récolte, et non plus de manière systématique ». Ce rapport prépare les 7e programmes d’action de la Directive nitrates, qui entreront en application en septembre 2021….

Cet article est réservé
aux abonnés numériques

Je me connecte


Fermer l'écran superposé de recherche

Rechercher un article