Élevage

Organisation et équipements : Écarts considérables sur le temps de traite

En système conventionnel (hors robot), la traite concentre à elle seule plus de 50 % du temps d’astreinte. « Soit 30 heures par semaine à peu près pour un troupeau moyen de 73 vaches dans notre échantillon du réseau Inosys », explique Sophie Tirard de la Chambre d’agriculture de Bretagne. Sur le terrain, d’un atelier à l’autre, les écarts sont considérables : « Du simple au triple, de 14 à 45 heures de traite par semaine. Cette variabilité est liée en partie aux éleveurs. Certains sont plus perfectionnistes, d’autres plus simplificateurs.»  

Compter 20 minutes de traite par semaine par vache

Dans le détail, sur une astreinte moyenne de 4 h par jour, la traite proprement dite représente 80 % du temps à passer (3,4 heures par jour ou 19,7 minutes par semaine par vache traite). Vient ensuite le nettoyage pour 16 % à peu près (0,7 h par jour ou 4 minutes par semaine et par vache), « fortement conditionné par les surfaces à entretenir et les outils utilisés ». Puis le temps pour rassembler les animaux.
Les équipements en général ont un impact important sur le temps de traite. « Par exemple, s’équiper d’un chien électrique permet de gagner en moyenne 1 minute 30 par vache et par semaine. Pour 80 vaches, cela représente une économie de 2 h de temps de travail par semaine, tout en réduisant les risques d’accident des trajets entre la fosse et le parc d’attente. » 

Mots-clés

Peut vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Lire aussi...
Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer