Élevage

Un système de désinfection automatique fabrication maison

Chez Dominique et Marc Cornec, on a des idées et du talent pour les réaliser. En témoigne, ce système automatique de désinfection pour les véhicules entrant sur l’élevage fabriqué avec moins de 200 € de matériel.

Lorsqu’on arrive sur l’élevage de Marc et Dominique Cornec à Gourlizon (29), la barrière qui s’ouvre grâce à un digicode et le grand panneau indicatif représentant les poulaillers et le sens d’indication indiquent clairement que la biosécurité est une priorité sur l’exploitation. « Avant, nous avions uniquement une chaîne à l’entrée de l’élevage, nous avons imaginé ce système lorsque les camions ont eu obligation de désinfection à l’entrée des élevages suite à la grippe aviaire », indique Marc Cornec.

D6104
Marc et Dominique Cornec, éleveurs de poulet de chair.

Moins de 200 € de matériel

Les aviculteurs ont mis au point un système de désinfection automatique des camions ou autres véhicules dès qu’ils franchissent la barrière pour rentrer sur l’élevage. « Il fallait trouver une solution pour que l’on soit sûr que chaque véhicule soit bien désinfecté avant d’accéder aux abords des poulaillers. On doute que ça soit systématique lorsque le chauffeur doit descendre de sa cabine pour désinfecter les roues de son camion avec un pulvérisateur à son arrivée sur chaque élevage. » Dominique Cornec, doué en bricolage, s’est attelé à la tâche : « J’ai installé 5 buses de pulvérisateur sur une rampe et j’ai disposé une rampe de chaque côté à hauteur des roues de camion à l’entrée de l’élevage. Deux buses sont disposées dans un regard au sol pour désinfecter le dessous des véhicules. Une cuve de 1 m3 contenant la solution désinfectante pour une durée d’environ 1 mois et demi est enterrée à proximité de l’installation. J’ai utilisé une ancienne pompe inox de moyenne pression de 6 à 8 bars qui servait pour la brumisation dans un poulailler pour assurer une bonne pulvérisation. »

Dès qu’il passe la barrière, le chauffeur appuie sur un bouton ce qui lance la pulvérisation de désinfectant pour une durée de 15 à 20 secondes, paramétrée par les éleveurs grâce à une temporisation. En recyclant du matériel disponible sur l’élevage, Marc et Dominique Cornec estiment avoir dépensé moins de 200 € pour mettre au point ce système ingénieux de désinfection automatique.

D6107
Une barrière automatique avec digicode marque l’entrée sur la zone d’élevage.

Une barrière automatique dissuasive

Ce système de désinfection automatique est aussi bien pratique pour les éleveurs pour désinfecter les engins qui sont amenés à sortir du site et à y retourner régulièrement. « Le télescopique qui est utilisé pour charger le fumier sert aussi à la mise en place des poussins. Même si nous le lavons et désinfectons systématiquement avant la mise en place des poussins une dernière désinfection en entrant sur l’élevage est une sécurité supplémentaire qui ne coûte pas cher. » La barrière automatique avec digicode qui a coûté 1 500 € a été installée en même temps que le système de désinfection. « Ça a le mérite d’être dissuasif et de rappeler aux personnes qui vont rentrer sur l’élevage que les règles de biosécurité doivent être scrupuleusement respectées », conclut Marc Cornec.

Un panneau à l’entrée bien pensé

D6108Le grand panneau représentant l’élevage à l’entrée du site a été mis au point en concertation avec les différents points que demande l’Administration et avec l’aide d’un ami des éleveurs travaillant dans une entreprise spécialisée dans la fabrication d’enseignes. Ce grand panneau indique précisément l’endroit où l’on se trouve, le sens de circulation, le positionnement et le numéro des différents poulaillers et des silos d’aliment. Chaque élément est représenté sur le panneau avec un code couleur : cuve de gaz en bleu, bac à équarrissage en rouge, silos en violet…

Mots-clés

Peut vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer