Economie, marchés et gestion

Le Centre-Bretagne développe son projet alimentaire

Multiplier les contacts entre agriculteurs et responsables de la restauration collective. C’est l’objectif des deux forums organisés au mois d’octobre, dans le cadre du Projet alimentaire territorial (PAT).

140 communes et 220 000 habitants sur les cinq communautés de commune (Loudéac, Ploërmel, Pontivy, Centre Morbihan et Oust à Brocéliande). Un bassin de population alléchant pour les producteurs locaux. A quelques mois de la date buttoir de janvier 2022, inscrite dans la loi Egalim, qui veut 50% de produits de qualité et durable, dont 20% de bio dans la restauration des collectivités, les agriculteurs bio et conventionnels se disent qu’ils ont une carte à jouer au niveau local. Le PAT doit les y aider. Les collectivités du centre Bretagne se sont donné une ambition commune autour de la notion du bien manger, soucieux de répondre à une attente sociétale forte, renforcée depuis la pandémie de Covid 19. Le projet s’organise avec les circuits courts mais aussi avec les circuits longs, très présents sur le territoire et fournisseurs de produits de qualité, comme a tenu à rappeler Gaëtan Le Seyec, de la Chambre d’agriculture.

Régularité de l’offre

Les agriculteurs fournisseurs pourront se faire connaître des élus et des personnes en charge des restaurants collectifs lors des deux forums, à Loudéac et à Josselin. Ils devront, ensemble, lever les interrogations qui subsistent et qui freinent le développement de l’approvisionnement local. Patrick Le Diffon, président de Ploërmel Communauté précise : « Nous sommes favorables à la démarche mais nous devons avoir des certitudes sur la régularité de l’offre ». D’autres élus s’inquiètent du prix des repas ou, plus concrets, avouent qu’ils ne savent pas qui contacter et comment s’organiser. Les rencontres permettront de répondre à ces questions. « L’enjeu est important », rappelle Jean-Noël Lagueux, vice-président de Loudéac Communauté, « relocaliser les achats permettra de consolider l’économie locale ». 

Peut vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer