Economie, marchés et gestion

Expérimentation territoriale pour la création d’activités

« Dynamiques paysannes en Pays de Brocéliande » est un programme d’accompagnement spécifique de plusieurs mois qui s’ouvre aux personnes tentées par les métiers liés à la terre en Pays de Brocéliande.

« J’ai choisi un métier qui a du sens, qui me permet de trouver une place dans la société, sur mon territoire », exprime Jérôme Fatoux qui a fait le choix de l’agriculture en 2010 et s’est installé en 2016 à Paimpont. Il intervenait lors d’une des deux rencontres ouvrant le programme « Dynamiques paysannes en Pays de Brocéliande » le mardi 15 septembre sur son exploitation. Ces rencontres ont donné la parole à des personnes de 25 à plus de 50 ans, enfants d’agriculteurs ou non, qui ont réalisé leur rêve.

Une autre qualité de vie

« Ils ont témoigné de leurs trajectoires vers un projet éthique, un métier au grand air, porteur de leurs valeurs et d’une autre qualité de vie. Ils ont raconté leurs réussites, leurs difficultés et l’importance d’être accompagnés, notamment pour une reconversion professionnelle », expliquent les acteurs du projet.
Sur sa ferme de 18 ha en productions de légumes, agneaux et poules pondeuses, Jérôme Fatoux cultive l’autonomie. « Je suis autonome sur les moutons, mais pas encore sur les volailles. Je vais essayer de trouver encore un peu de terres et redimensionner l’atelier volailles. » Les ventes se font en direct.

« Tout le foncier a été acheté et j’ai emprunté pour l’achat de matériel. J’ai demandé les aides JA. Dans ce métier, j’aime acquérir sans cesse de nouvelles compétences, être dehors, tranquille… » N’ayant pas fait d’études agricoles, il a passé un BPREA polyculture – élevage en biodynamie. Attiré davantage vers le pain, il a modifié ses aspirations en arrivant sur cette ferme qui avait été abandonnée et s’enfrichait. « Pour aller voir mes interlocuteurs (banques, élus, maires), j’avais monté un dossier solide. J’ai reçu un accueil positif. C’est grâce aux élus de la commune que j’ai trouvé cette ferme qui n’était pas en vente. »

Baies sauvages et accueil social

Anciens acteurs du secteur social, Philippe Descottes et sa compagne ont quant à eux créé l’entreprise « Baies sauvages et compagnie », basée à Mernel, en 2017. Ils réalisent de la cueillette sauvage raisonnée dans des espaces naturels préservés pour confectionner des boissons fermentées, sirops, confitures… En complément d’activité, ils font de l’accueil social qui « apporte une bouffée d’oxygène à des enfants ou adultes en difficulté. » Lors de leur reconversion professionnelle, ils ont réalisé une formation « De l’idée au projet ».

Des coûts pris en charge
Le programme « Dynamiques paysannes en Pays de Brocéliande » vise à accompagner, sur le territoire, la création d’activités durables autour de l’agriculture et de l’accueil (touristique, d’enfants, d’adultes…). Selon leurs connaissances, les personnes bénéficient de différentes formules : ateliers d’émergence, ateliers thématiques, suivi individuel… Le programme est mené par Accueil paysan et le Civam 35 installation transmission, en partenariat avec le Syndicat mixte du Pays de Brocéliande et les acteurs locaux. Les coûts sont pris en charge par les partenaires financiers.
Mots-clés

Peut vous intéresser

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer